01812_Capture-d_ecran-2016-11-15-a-12-38-11

Comment l’enseigne hôtelière de luxe de Marriott International peut-elle séduire les Millennials fortunés qui, pour leurs vacances, préfèrent louer un fastueux appartement sur AirBnB ? Elle semble avoir un élément de réponse avec le Marriott Content Studio, une filiale dédiée à la production de contenu long format.

Fort du succès des deux courts métrages « Two Bellmen », le studio a annoncé la sortie d’un troisième épisode en novembre. Cette série de fiction, diffusée sur YouTube et cumulant plus de 17 millions de vues, est construite en épisodes d’une vingtaine de minutes mettant en scène les péripéties de deux portiers au sein d’un hôtel JW Marriott et mêlant cascades et comédie. Pour compléter la fiction avec une approche plus lifestyle,
JW Marriott vient également de lancer une nouvelle série portée par Bill Rancic, ancien participant de l’émission Shark Tank
et restaurateur. Dans chaque épisode d’«Open Invitation»,
Bill explorera, dans un format vlog de 20 mn, une nouvelle ville, à la recherche d’idées de recettes pour son restaurant.

Les productions du studio sont envisagées comme de véritables créations à part entière, dignes de l’intérêt des Millennials. Elles sont ainsi mises à disposition sur les télévisions des chambres.
« Notre objectif c’est de ne plus interrompre les contenus appréciés par notre clientèle ; mais de devenir ce contenu. » explique David Beebe, le directeur du Marriott Content Studio. Pour cela, la marque tient un rôle de simple producteur et s’appuie sur l’expertise de studios spécialisés. Cela lui permet de ne pas tomber dans le piège de vouloir mettre son produit partout et finir avec une simple « publicité » de 20 minutes.
Et si chercher à montrer le moins possible son produit peut paraître contre-productif au premier abord, force est de constater que la stratégie de JW Marriott semble porter ses fruits.
Le court-métrage « French Kiss » a, par exemple, engrangé plus de 500 000 $ de réservations de chambres, grâce à un package spécial pour le lancement du film.