INSPIRE 3_812

Comment l’application Tinder, pionnière du dating, peut-elle séduire à nouveau ses internautes qui démontrent un fort intérêt en matière de technologie ? Le CES 2017 à Las Vegas semble être le lieu rêvé pour une prise de position stratégique. Pourtant, Tinder a décidé de prendre à contrepied toutes les attentes de ce salon technologique, au cœur de la grande tendance des casques VR, technologie dont tout le monde semble s’emparer en ce moment.

Tinder a pâti en 2016 d’un réel backlash sur les réseaux sociaux et dans la presse face à une réputation de « hookup app » misogyne, et a connu une perte massive d’abonnés sur l’année. Ce pionnier doit aussi se défendre face à une concurrence grandissante sur le segment porteur de la rencontre réelle et personnelle, basée notamment sur le créneau du match entre centres d’intérêts. Plutôt que de lutter sur le créneau de la VR, l’app américaine fait un pas de côté et affirme l’importance de la réalité au cœur de sa mission lors de la présentation de son double casque VR. Ce dernier nécessite deux personnes qui doivent chacune regarder d’un côté du casque. Et là, surprise, vous ne vivez pas une expérience virtuelle à deux mais prenez le temps de savourer un regard échangé avec un inconnu. Avec son casque VR Headset, Tinder assoit sa raison d’être : faire se rencontrer des personnes dans la vraie vie pour vivre des expériences bien réelles.

L’opération aux CES de Las Vegas montre une volonté de la part de Tinder de redorer le blason de son application. Dans le contexte d’une année 2016 difficile, l’entreprise a jugé plus intelligent de tout miser sur une opération de communication plutôt que sur une innovation technologique, plus coûteuse et ne répondant pas à ses problématiques actuelles. Cette prise de position a permis en outre de rappeler aux fervents fans de technologie du CES que notre besoin de « sociabilité réelle » subsistera toujours, un bon moyen de tourner en dérision les critiques assénées aux apps de dating, qui nuieraient au contact réel et humain du fait des écrans.

Plus d’infos : Plus d’infos : http://bit.ly/2ijMq8u