Lorsque l’on souscrit à une assurance auto, des critères comme le code postal, l’âge, le sexe ou le métier entrent en ligne de compte dans la détermination du prix de la prime d’assurance. Pourtant, si ces critères sont pour les assureurs des indicateurs statistiques d’un niveau de risque d’une population d’assurés, ils ne présagent en rien des qualités de conducteur d’un assuré spécifique.

C’est pourquoi l’assureur britannique Aviva a lancé RateMyDrive, une application mobile permettant à ses clients de bénéficier de réductions sur leurs primes d’assurance en fonction de leur conduite réelle. Si les applications de ce type ne sont pas nouvelles, il est intéressant de voir une marque proposer un service d’analyse et d’amélioration de la conduite en l’associant directement à un incentive prix. L’application, qui attribue une note sur dix aux conducteurs en analysant la vitesse, les accélérations, freinages et virages sur des trajets de 200 miles, peut ainsi leur faire économiser jusqu’à 20% sur leurs primes.

À l’ère de la personnalisation des offres grâce aux données personnelles, les clients d’Aviva payent ainsi une prime ajustée en fonction de leurs compétences de conduite, qui semble plus objective même si, en assurance auto, la variable explicative du risque la plus pertinente reste tout simplement le kilométrage parcouru (cf. l’offre Pay as you drive d’Amaguiz). La récente campagne TV qui fait la promotion du service d’Aviva joue d’ailleurs quelque peu lourdement sur l’idée que l’habit ne fait pas le moine, en mettant en scène un vieux biker version Hell’s Angel dont on n’imagine pas qu’il puisse avoir un comportement de conduite exemplaire…