Grâce à un site internet ludique et original, la marque de jus de fruits et produits frais Bolthouse Farms, surfe sur la tendance du « selfie alimentaire » pour engager les internautes à consommer davantage de fruits et de légumes.

Célèbre pour ses carottes vendues en immenses quantités et sous toutes les formes aux Etats-Unis, la marque au ton disruptif a mis en place un dispositif qui oppose, en temps réel, les hashtags associés à la «junk food» et ceux associés à la «healthy food» pour encourager la consommation de fruits et légumes. Sur le ce site, intitulé, le “Food Porn Index”, conçu à la manière d’un match, 24 hashtags twitter et Instagram sont indexés, derrière lesquels se cachent des jeux et contenus divertissants mis à jour toutes les quinze minutes : #avocado, #Carrot… versus #donut, #butter…

Capture d’écran 2014-03-20 à 18.41.45

Et à ce jour, c’est la junk food qui l’emporte avec 70.5% des hashtags culinaires contre 29.5% pour la healthy food. Des scores que la marque voudrait, avec l’aide des internautes, pouvoir inverser afin de modifier les comportements alimentaires. La logique est simple : plus les internautes posteront des photos de fruits et légumes, plus les légumes seront bien perçus, plus les gens auront envie d’en consommer. Avec ce dispositif, la marque démontre qu’elle maîtrise les usages digitaux liés à l’alimentation et s’en sert comme d’un levier de communication.

Le site internet de la marque va lui aussi dans ce sens avec une opération qui invite les consommateurs à prendre en photo ses produits et ses publicités et à les publier sur les réseaux sociaux avec le hashtag #gotcoupon ou #carrotfarmers pour bénéficier d’un coupon de réduction de 1,50$.
A l’image de sa campagne tv pour les baby-carottes “eat them like junk food”, cette plateforme, amusante et créative, est une nouvelle activation de sa mission de marque : rendre les fruits et légumes plus excitants et plus attractifs.