À Stockholm, le festival Elmsta 3000 Horror Fest réunit les cinéphiles amateurs de grands frissons. De petite envergure, il est réservé aux membres et ouvre rarement ses portes au grand public. Cette année, les organisateurs ont choisi de tremper les participants de sueurs froides bien avant la première projection en usant d’invitations originales.

Le téléphone portable de chaque membre du festival sonne, comme pour marquer le début de l’intrigue d’un film d’horreur. Le MMS, envoyé depuis un numéro inconnu, dévoile une photographie de la maison du destinataire. Celui-ci répond, simplement intrigué ou déjà très inquiet. Une demi-heure plus tard, alors que la tension est redescendue, un nouveau message l’interpelle par son prénom et insuffle un air menaçant à l’échange téléphonique : « We are waiting for you. In your living room ».

Qui sont ces psychopathes trop bien renseignés ? Pour le savoir, il google le numéro. Une publicité Adwords annonce alors que les intrus se sont déplacés et qu’ils attendent désormais dans la cuisine. En cliquant sur le lien, le membre d’Elmsta 3000 comprend la supercherie et apprend qu’il lui suffit de renvoyer « I am dead meat » à son tortionnaire pour confirmer sa participation au festival.

Offrant un avant-goût des films présentés pendant l’événement cinématographique, l’opération confirme l’expertise des organisateurs dans le domaine de l’horreur. Ils savent faire peur et ils en apportent la preuve irréfutable à leurs membres. De quoi les convaincre de confirmer leur participation sans traîner. Ce qu’ils se sont tous empressés de faire en moins de deux heures.

L’immersion dans l’univers du film d’épouvante est efficace et bien réalisée. Surtout, elle nécessite peu de moyens puisque les photographies des maisons sont disponibles sur Google Street View et que le seul achat média correspond à un mot clé qui n’est utilisé par personne d’autre. Une façon originale, efficace et peu coûteuse d’obtenir une réponse à une invitation.