De « I’d like to buy the world a Coke» en 1971, à l’hymne de la Coupe du Monde 2014 au Brésil « The world is ours », la musique a toujours fait partie de l’ADN de Coca-Cola. Pour les 100 ans de la bouteille, le géant du soda a décidé de renouveler l’exercice en composant un titre « The birthday Bottle song » dont le mix des fréquences épouse la forme iconique de la bouteille.

L’opération appelée Bottlebeat se veut être une invitation à partager une chanson comme on partagerait un coca-cola, comme une transformation digitale du message habituellement délivré « share a coke ». Une présence de la marque qui vient utiliser un usage naturel et fréquent lié au digital : le partage de musique.

Mais au-delà du partage, la marque parvient à s’immiscer dans un média proche de sa cible de manière créative : elle transforme ainsi une contrainte de format imposée par le support Soundcloud, en une opportunité de communication. La force de l’opération réside donc dans l’intégration native de la publicité sur Internet : pas d’intrusion puisque la fonction première de Soundcloud est respectée, et pourtant le produit est bien présent.

L’opération s’inscrit dans un plan de communication annuel autour du centenaire de la boisson, avec en plus de Bottlebeat,  un documentaire sur la bouteille et ses multiples apparitions à l’écran, la situant au rang d’objet culte autant que commercial, et d’un hashtag #CokeBottle100 grâce auquel tous les éléments de communication (événements, expositions, affichages…) sont centralisés.

Plus d’infos : http://bit.ly/1HI2bgJ