Yo est la nouvelle application qui buzze avec plus d’un million de téléchargements.

Simple et épurée à l’extrême, cette application mobile permet uniquement d’envoyer le mot « Yo » à ses contacts. Certains diront qu’avec ce nouveau réseau social on a atteint la limite de la galaxie digitale, d’autres parlent de génie. A l’origine, il s’agissait d’une blague développée par un studio de développement d’applications mobiles israélien pour s’interpeller en interne. Mais l’usage est apparemment si fun et si addictif qu’il s’est propagé bien au-delà pour aujourd’hui devenir global. Pourquoi un tel engouement ?

Peut-être par son ton très « friendly » ainsi que grâce à un design cool et ultra minimaliste. Son créateur Or Arbel explique : « Le seul mot Yo peut tout signifier, explique-t-il au quotidien économique israélien The Marker. Si vous l’envoyez le matin, ça veut dire simplement bonjour ; si votre chef vous l’envoie, c’est qu’il veut que vous veniez ; si vous l’envoyez le soir, c’est pour demander “es-tu réveillé ?” Tout dépend du moment, de l’expéditeur et du contexte. »

De plus Marc Andreessen, créateur du premier navigateur web, Mosaic, a déclaré que « Yo » est promis à un bel avenir parce que le monde compte de nombreux adeptes des « appels manqués ». Cette pratique consiste à faire sonner une fois le téléphone de son correspondant, pour le prévenir qu’on arrive ou qu’on est bien rentré chez soi par exemple. Ce mode de communication gratuit est massivement utilisé en Asie du Sud-Est et en Afrique, argumente-t-il tandis qu’au Bangladesh, 70% du trafic mobile repose sur ces appels manqués.

Alors allons-nous ponctuer nos vies de Yo pour interpeller ou prévenir nos proches via nos mobiles ? Ce n’est pas certain. Mais imaginez qu’une marque vous prévienne ainsi quand votre commande est livrée chez vous ou que le produit que vous recherchez est à nouveau en stock… Les champs d’application sont en réalité infinis. Yo a d’ailleurs intégré une nouvelle fonctionnalité permettant de recevoir un « Yo » à chaque but inscrit pendant la Coupe du Monde, en ajoutant le nom d’utilisateur ‘Worldcup’.

Allez, Yo !