Dans la bataille qui fait rage entre les géants des medias sociaux pour s’inviter dans le paysage médiatique global, Twitter fait une avancée intéressante en s’associant avec Médiametrie.

En effet, si de nombreuses études démontrent la complémentarité des réseaux sociaux avec les autres medias il est difficile d’en mesurer le réel effet.
En s’associant directement avec le spécialiste des médias français, Twitter promet, à l’horizon 2015, un outil de mesure d’audience des tweets en lien avec les programmes télé.
Cet outil de mesure indépendant permettra notamment aux diffuseurs et aux annonceurs de quantifier et d’évaluer le niveau d’engagement des émissions télévisées. Au États-Unis Twitter a d’ailleurs déjà mis en place un partenariat semblable avec Nielsen pour mesurer l’engagement autour des émissions de télévision américaines.
Ces rapprochements démontrent une nouvelle fois que la convergence des medias s’opère à tous les niveaux. Les contenus deviennent de plus en plus « liquides ».

Les audiences sont face à plusieurs écrans en simultané. La dimension sociale et participative s’invite sur tous types de programmes. Il est donc naturel que l’on cherche à mesurer précisément toutes ces actions. De plus en plus, les diffuseurs télé vont prendre en compte des Kpi’s jusqu’à lors réservés au web. On ne jugera plus uniquement un programme sur sa capacité à fédérer une large audience mais aussi sur sa capacité à engager sur les media sociaux. Ceci est fondamental car inévitablement les résultats de toutes ces mesures vont influencer la manière dont seront conçus les programmes et par conséquent vont impacter les modèles publicitaires appliqués à ces nouveaux types de programmes. Il ne faut pas oublier que la connaissance des audiences sociales est bien plus riche et personnelle que celles des audiences télévisées. Ce n’est que le début mais le rapprochement de ces mesures d’audience inaugure véritablement une nouvelle ère pour le marketing et la communication des marques.