Quand il s’agit d’utiliser un smartphone, les gens favorisent les applications pour la plupart de leurs activités : réseaux sociaux, informations, jeux… Néanmoins les marques retail rencontrent des difficultés pour faire télécharger leurs applications mobiles.

D’après une étude réalisée par GPShopper et comScore, cela pourrait s’expliquer par le fait que pour 53% des mobinautes américains, le téléchargement d’une application d’une de ces marques se fait seulement si cette dernière est leur marque préférée.

D’autres éléments sont importants pour convaincre les mobinautes de télécharger ces applications. En effet, pour 40% des sondés, le fait de faire partie d’un club de fidélité via l’application est essentiel et pour 38% l’important est surtout d’obtenir des offres exclusives. Le même nombre de mobinautes s’attend à ce que l’expérience d’usage de l’application soit mieux que celle du site mobile.

Les mobinautes qui téléchargent les applications de marques retail sont par conséquent plus fidèles : 5% d’entre eux utilisent l’application de manière quotidienne et 23% déclarent s’y connecter entre deux et trois fois par semaine. Près d’un tiers utilise l’application une fois par semaine.

L’enjeu est de taille quand on sait que le commerce mobile de ces marques passe de plus en plus par les applications. D’après une étude Criteo, 58% des ventes réalisées par les retailers en m-commerce aux Etats-unis au troisième trimestre 2015 se sont faites via leur application mobile. Une autre étude réalisée par comScore en août 2015 montre que le temps passé par les utilisateurs sur les applications mobiles retail était beaucoup plus important que le temps passé sur le site mobile des retailers. Par exemple, 83% du temps passé pour le m-commerce de eBay s’est fait via l’application, 74% pour Target, 72% pour Etsy et 72% pour Amazon.

Plus d’infos: http://bit.ly/1Hsq2oF