En mars 2013, Facebook rachète Atlas à Microsoft pour élargir son offre publicitaire. Aujourd’hui, l’ambition est d’offrir aux marques un outil puissant de ciblage média. Avec la multiplication des terminaux utilisés pour surfer et acheter sur Internet, les cookies montrent leurs limites. Comment mesurer un investissement publicitaire réalisé sur mobile quand une personne achète in fine sur un PC ?

Alors quelle est la valeur ajoutée de Facebook Atlas, en avance sur le géant américain Amazon qui s’apprêterait lui aussi à annoncer son offre  ? Facebook Atlas propose une action en 3 temps. D’abord, l’outil permet de mesurer l’efficacité d’une campagne média (nombre de clics sur bannière, nombre d’impressions…). Jusque là rien de très novateur. Mais il permet ensuite, grâce au Facebook ID tracké, de faire remonter auprès des annonceurs un certain nombre de données socio-démographiques (centres d’intérêt, âge, sexe …). Tout ceci pour, troisièmement, analyser les prospects et clients et proposer des dispositifs d’optimisation.

Deezer est le premier annonceur français à s’être jeter à l’eau. Avec 16 millions de visiteurs uniques par mois et 50% de consommation mobile, la marque a choisi Facebook Atlas pour revoir le tracking de ses prospects. « Ils nous a semblé évident que l’audience de Facebook était conjointe à la nôtre car énormément d’utilisateurs accèdent à Deezer via Facebook connect » étaie Ombline de Coriolis, en charge des acquisitions de trafic. La collaboration date seulement de juillet 2014, mais les premiers bénéfices sont là : 20% de conversion en plus (usage gratuit de la plateforme migrant vers un abonnement Premium), plus d’analyse sur l’achat média et son optimisation, et un profil de client type dégagé. Demain, l’ambition sera de créer des segments d’audience pour mieux gérer les actions CRM de « free user » à abonné.

Facebook dévoile donc un outil de : marketing user centric, cross device, custom audience et tracking de parcours client. Mais comment les marques exploiteront ces données demain ? Tout l’enjeu est maintenant de savoir quel plan d’action mettre en œuvre à partir de cette data et pour le moment personne ne semble avoir trouvé la clé.

Plus d’infos : http://atlassolutions.com/