Restaurants, épiceries, salons de coiffure, bars … De plus en plus de commerces de proximité ont une page Facebook mais au delà d’une problématique d’image, ils veulent du concret, du trafic ! Facebook l’a bien compris et entend booster le drive-to-store et l’engagement avec « Local Awareness ».

Le numéro un des réseaux sociaux revient aux fondamentaux et incarne plus que jamais la proximité avec son nouveau format publicitaire : « Local Awareness ». Cette possibilité de ciblage est basée sur la géolocalisation des individus. Si l’on pouvait déjà targeter les users par ville ou centre d’intérêt, ce nouveau format va plus loin avec un ciblage ultra-local qui devrait ravir les commerces de proximité. Initiée historiquement par la presse, cette logique de proximité a toujours perduré : « Parlez-moi de moi, il n’y a que cela qui m’intéresse ! » disait l’homme de radio José Arthur. En effet, je me sens par essence bien plus concerné par ce qui se passe géographiquement à côté de moi.

Mais alors en pratique ça donne quoi ? Un format publicitaire très ergonomique. Le commerce sélectionne la page à promouvoir et renseigne son adresse. Sa zone de chalandise s’étend alors sur un plan 1,6km autour du magasin. Les users Facebook habitant dans cette zone ou s’étant géolocalisés récemment à côté sont automatiquement ciblés. Le commerce peut ensuite définir une tranche d’âge et le sexe de sa cible ainsi que son budget et la durée de la campagne. Comme pour les Facebook Ads classiques, le choix du texte et de l’image est primordial pour donner envie aux utilisateurs de cliquer. Enfin, cerise sur le gâteau, Facebook vous permet d’intégrer à votre publicité deux boutons de call-to-action incitant à liker votre page et/ou à trouver l’itinéraire jusqu’au magasin.

Lancé actuellement aux Etats-Unis, nous ne devrions pas tarder à voir débarquer ce nouveau format en France …

Plus d’infos : http://on.fb.me/1rUNAqM