C’est officiel, Facebook lance le bouton « Appeler maintenant » sur les pages locales, et fait ainsi un pas de plus vers la promotion du commerce de proximité. Après leurs sites adaptés au mobile et leurs applications qu’il fallait rechercher, les marques peuvent directement suggérer aux clients dans leur feed Facebook de leur téléphoner pour demander une information, effectuer une réservation ou passer commande. Mais alors comment ça marche et quels enjeux pour elles ?

Similaire aux extensions téléphoniques de Google Adwords, le bouton « Appeler maintenant », n’est présent que sur les publicités mobiles. L’utilisateur voit alors la publicité dans son fil d’actualité et peut en un clic appeler directement son commerce de proximité. Choix logique de la part du géant des réseaux sociaux quand on sait que 70% du temps passé sur Facebook concerne le feed. Cette fonctionnalité permet bien sûr de cibler les utilisateurs en fonction de leur situation géographique, leur âge et leur sexe. Le monitoring est lui aussi ergonomique : statistiques et nombre de clics sur bouton sont envoyés par notification. Cette initiative s’ajoute au bouton « Itinéraire » déjà présent sur Facebook qui trace le parcours à faire par l’utilisateur pour se rendre dans une boutique. Et vient consolider le « local awareness » lancé fin 2014 qui permet à une marque de diffuser son annonce auprès des clients et prospects se trouvant à proximité du magasin.

Facebook consolide ainsi depuis 2 ans son offre locale avec un enjeu primordial : faciliter le « Drive to store ». Les entreprises tirent certes profit du commerce électronique, mais continuent à vendre en point de vente. Ces fonctionnalités pourraient repenser le trafic en magasin et aider les grandes enseignes avec des pages locales, comme Domino’s Pizza, ou les indépendants, à capter un public toujours plus « mobile ». Pour le réseau social, le défi est de simplifier ce parcours utilisateur sans faire sortir celui-ci de l’application. Appeler le commerce depuis Facebook mobile directement sans ouvrir d’autres pages et en maximisant ainsi le taux de transformation. Attendons les premiers résultats chiffrés de ce type de campagne …

Plus d’infos : http://on.fb.me/1bZucVH