Skittles a littéralement dépassé sa signature ‘‘Taste the rainbow’’ en proposant à ses aficionados d’aller plus loin en bougeant cet arc-en-ciel, et ce, par la pensée…

Ce n’est pas de télékinésie dont il est question mais presque.
L’agence Clemenger BBDO s’est associée à l’ingénieur en aérospatiale Ben Cai afin de développer un système qui permette de faire bouger des skittles grâce à nos mouvements oculaires.

La webcam de l’utilisateur capte les mouvements de ses yeux, ils sont alors transférés par wifi à de petits robots qui reproduisent les mouvements ; et sont accolés à ces robots des skittles aimantés.
Ce jeu Facebook n’est pour le moment disponible qu’en Australie et en Nouvelle-Zélande mais pourrait bien s’étendre au reste du monde. Skittles, qui est très certainement l’une des marques les plus engageantes sur la toile, continue ainsi d’innover, mais cette fois-ci par le biais technologique.

Néanmoins, Skittles n’est pas allé assez loin dans cette logique de gamification. On peine à voir l’enjeu social qui se trame derrière puisque les utilisateurs bougent chacun de leur côté leurs skittles attribués sans réellement interagir. De plus, la scénarisation du jeu semble légère : si des mouvements oculaires spécifiques débloquent des effets spéciaux à l’écran, il n’y a ni début, ni fin, ni but.

En somme, même si la technologie utilisée est une prouesse, elle ne peut se suffire à elle-même. Et c’est malheureusement l’impression que ce jeu nous laisse.