senior_living_ipad.j­­pgL’étude européenne de l’Observatoire Cetelem de la Consommation[1] explique comment la génération Silver s’approprie progressivement les codes de la consommation digitale. S’ils sont de plus en plus connectés, les seniors cherchent avant tout à consommer en confiance, et l’achat en ligne reste une étape encore difficile à franchir pour cette génération en quête de lien social. Mais le digital s’impose néanmoins comme une étape dans leur circuit de consommation…

Un premier constat s’impose : les seniors ont bien pris le tournant du digital et près de 2/3 des seniors interrogés déclarent acheter en ligne régulièrement au moins un produit. Le digital s’avère être le principal canal d’acquisition pour les loisirs notamment, puis pour les voyages. Pour le reste des achats, les seniors ne semblent cependant pas convaincus par les offres de services qui les coupent de tout lien social et physique. En effet, seul un senior sur dix serait séduit par l’achat de courses en ligne avec retrait en hypermarché ou en entrepôt.

Pour la génération génération Silver, qui désire avant tout consommer en confiance, la consommation est aussi question de lien social. À ce titre, le magasin reste le lieu d’achat incontournable notamment dans les secteurs de l’alimentaire, de l’électroménager et des meubles. 65% des seniors interrogés disent aimer voir et toucher le produit avant de l’acheter. Pour 41% d’entre eux, sortir et aller dans les magasins reste avant tout un plaisir et pour les plus de 50 ans, c’est le contact humain qui demeure central dans l’expérience d’achat. Lorsqu’ils n’achètent pas sur Internet, 26% des seniors européens le justifient par le besoin d’être conseillé par un vendeur.

Si la génération Silver ne semble pas prête à faire une croix sur certaines pratiques comme la comparaison sur lieu de vente et la demande de conseil à un vendeur, Internet demeure une clef d’information pour eux. Bien qu’une grande majorité des seniors déclarent continuer à réaliser des courses alimentaires classiques, 74% d’entre eux cherchent des informations sur des sites spécialisés, 61% utilisent des comparateurs de prix et 55% lisent les commentaires des consommateurs sur Internet avant leur décision d’achat.

Une attitude qui tend à se rapprocher de celles de leurs cadets. 


[1] Près de 11 000 européens ont été interrogés dans 13 pays dont  la France avec 1004 personnes. Dans chacun d’eux, au moins 275 des  individus interrogés sont des seniors de plus de 50-75 ans.