01812_generationheetch-mobilisation

Le 4 mars, l’application de transport nocturne entre particuliers Heetch a réuni plus de 160 000 personnes pour sa manifestation. Mais les manifestants ne sont pas descendus dans la rue : ils se sont mobilisés virtuellement, autour de #GenerationHeetch. Une réponse particulièrement pertinente à la question que nombre de marques se posent : comment mobiliser en masse les Millenials ?

La plateforme, essentiellement utilisée par les 18-35 ans, a en effet choisi le canal le plus pertinent pour fédérer sa cible. Si les jeunes sont souvent accusés de slacktivisme (littéralement, activisme mou), Heetch a pris le contrepied. Car bien qu’ils soient très enclins à s’exprimer en ligne au sujet des causes qui leur tiennent à cœur, l’obstacle majeur à une mobilisation massive reste l’obtention de leur présence physique. La solution ? Leur proposer de manifester virtuellement, pour un engagement qui s’intègre dans leurs usages et leur emploi du temps.

Restait à créer un dispositif qui leur donne envie de s’exprimer. Sur le site generationheetch.com, chacun a pu choisir un profil de manifestant à son image. Originaux et décalés, les avatars ont permis de s’identifier à la cause, tout en s’intégrant dans les codes des contenus humoristiques habituellement partagés sur les réseaux sociaux. Car Heetch a misé sur la force de partage de ses utilisateurs pour maximiser la mobilisation le jour J, en les invitant à partager leur avatar sur leurs comptes Facebook et Twitter… voire directement auprès d’un politique.

Et le jour de la manifestation, pour optimiser la participation et sa portée, le dispositif a été activé simultanément sur plusieurs canaux : une carte interactive relayant les tweets des manifestants sur le site, en parallèle avec un live Facebook, et jusqu’aux rues de Paris grâce à des camions avec un écran LED relayant les messages.

Heetch prouve ainsi que le digital permet de supprimer les obstacles et de résonner de façon pertinente avec les usages, pour porter un activisme fort et mobilisateur chez les jeunes.

 

Plus d’infos : http://bit.ly/2moi2jr