Allant à l’encontre des campagnes de Noël bienveillantes prônant la générosité et le plaisir d’offrir, la chaîne de magasins de luxe Harvey Nichols a opté pour une campagne disruptive intitulée «Sorry, I spent it on myself», qui encourage les acheteurs à faire preuve d’égoïsme en dépensant le plus gros de leur budget cadeaux pour eux-mêmes.

La marque prend le contrepied de l’esprit de Noël en se basant sur un insight universel : pourquoi dépenser pour faire plaisir aux autres quand on pourrait plutôt le faire pour soi ? Avec transgression et humour, Harvey Nichols apporte la réponse à ce dilemme qui se pose à tous ses clients, tout particulièrement en cette période de Noël : offrez à vos proches les cadeaux les moins chers possibles et que vous ne voudriez surtout pas qu’on vous offre, et dépensez le reste sur ce qui vous plaît vraiment…

Sur le digital, la marque a tout simplement créé une boutique dédiée sur son site e-commerce où elle vend sa collection exclusive de produits intitulée « Sorry, I Spent It On Myself » (aujourd’hui en rupture de stock online mais encore disponible en magasins) : cure-dents 100% bois, bloque-portes en plastique véritable, gravier authentique du comté du Lincolnshire…
Autant de cadeaux accessibles pour moins de £2 et destinés à être offerts à ses proches. Une carte de voeux librement téléchargeable est également disponible pour accompagner les cadeaux. Mais, en parallèle, sont aussi proposés les véritables articles Harvey Nichols à s’offrir soi-même grâce aux économies réalisées. Afin de compléter le dispositif, la marque a également lancé un concours sur Instagram. Les internautes sont invités à choisir et poster la photo de l’article qu’ils aimeraient avoir à tout prix et pour lequel ils seraient prêts à rogner sur le budget cadeaux de leur entourage. Un tirage au sort permettra de faire gagner à 3 d’entre eux 500£ de bons d’achat dans la boutique.

L’idée créative permet ainsi à la campagne d’émerger pendant cette période encombrée de Noël, et l’efficacité de l’activation sur le digital tient tout d’abord à sa simplicité mais aussi à sa capacité à renforcer le positionnement premium de la marque et de ses produits.

Plus d’infos : http://bit.ly/IQQCK8