Pour le lancement de la cinquième saison de Game of Thrones, la chaîne met en place un jeu sur les réseaux sociaux qui consiste à re-tweeter chaque apparition de Drogon (le dragon ayant disparu lors de la saison précédente) avant qu’elle ne soit supprimée. Ainsi les internautes sont invités à chasser le dragon en postant des contenus (gif, video, images) faisant office d’appât autour du hashtag #CatchDrogon.

Un phénomène de « chasseur chassé » puisqu’en réalité, c’est HBO qui est à la chasse de son audience en l’attirant à coup d’apparition furtive de dragon et de tweets.
Lancer un jeu sur les réseaux sociaux en espérant de tout cœur que les internautes vont produire et partager du contenu n’est pas évident pour toutes les marques. Pourquoi se lancer ? Parce que Game of Thrones bénéficie d’un fort engouement, qu’il y a déjà une masse de gif pré-existante à l’opération et que les fans (2,36 millions de followers sur Twitter, 14,5 millions sur Facebook) sont en demande de conversation.

Pour s’assurer d’un maximum de tweet et faciliter la recherche de contenu pour les internautes, HBO fait un partenariat avec Giphy qui offre une bibliothèque de gif conçus spécialement pour appâter le dragon-tweet. Ce partenariat est aussi une manière de s’ancrer naturellement dans la culture digitale propre à leur cible.

En faisant vivre Game of Thrones en dehors de l’univers audiovisuel, la chaîne transforme ses téléspectateurs en fans : cela lui permet de gagner en influence et de s’assurer de la fidélité de son public. Résultat, elle fait partie de ces séries qui gagnent de l’audience au fil des saisons (en 4 saisons, elle est passée de 2,5 millions de téléspectateurs par épisode à 6,8 millions).

Plus d’infos : http://bit.ly/1Q9aLtY