Pour promouvoir sa nouvelle édition et attirer un public plus large, le Silence film festival de Toronto a décidé de se servir d’Instagram en transformant son compte en une machine à remonter le temps.

Mettant à l’honneur le personnage de Charlot, dont on célèbre le centenaire cette année, le festival a imaginé sur Instagram une frise chronologique présentant la filmographie du célèbre acteur grâce à des courts extraits vidéo.  Le caractère simplissime de cette campagne, nativement mobile, témoigne de la volonté du Festival non seulement de faire le lien entre culture d’hier et d’aujourd’hui, et d’ouvrir le Festival à un public plus jeune qui ne se serait pas spontanément tourné vers un tel événement. Le festival du film muet de Toronto n’en est d’ailleurs pas à sa première expérience de communication sur Instagram. En effet, pour son édition 2013, il s’était également servi du réseau social.

A l’époque, la vidéo n’étant pas disponible sur Instagram, le Festival avait simplement diffusé des vignettes photos extraites de films muets, qui, lorsque l’on scrollait rapidement sur l’écran, créaient une animation. Un dispositif qui avait pour objectif de générer la même surprise que celle des premiers spectateurs de cinéma.
Dans les deux cas, le Festival a su en tout cas redonner un peu de fraîcheur au cinéma muet, une forme d’art qui est largement tombée en désuétude, même si elle fait partie de la culture cinématographique collective et a encore aujourd’hui un pouvoir d’attraction et d’enchantement universel, comme l’a démontré le succès de The Artist…