02812_stella_artois

La marque de bière confie à une intelligence artificielle le placement média de ses publicités digitales en mobile au Royaume Uni. Au-delà de l’effet d’annonce, l’innovation révèle une stratégie d’anticipation et de meilleure compréhension et fidélisation de sa cible, dans un marché de plus en plus concurrentiel.

L’outil permet de cibler les individus susceptibles de se rendre dans un pub. Un processus de deep learning segmente des sous-catégories selon des comportements et habitudes recensés dans les données utilisateurs, et, couplé à l’historique de géolocalisation mobile, permet de faire de l’analyse prédictive et ainsi placer une publicité au moment même où l’individu est considéré comme étant très enclin à aller dans un pub.

L’objectif : émerger dans le top of mind à la dernière étape du parcours consommateur, avec une piqûre de rappel juste avant le moment décisif du choix de boisson, souvent fait de manière inconsciente, ou influencé par l’offre et le choix des pairs . Une occasion de consommation clé pour Stella Artois, numéro un dans le pays, mais dans un contexte de baisse de la consommation de bière en bars et pubs, avec une réelle désaffection des marques grand public au profit des bières artisanales et du vin, sans compter la tendance à la baisse de consommation d’alcool au sein des nouvelles générations.

Conquérir cette cible est l’objectif second de l’opération, grâce à des bannières et vidéos mobile reprenant l’engagement éthique de la marque auprès de l’ONG water.org, reconduit pour la troisième année et ayant déjà sensiblement rajeuni sa clientèle. Ici, en mettant en avant l’action très concrète d’un mois d’accès à l’eau potable offert dans des pays en développement, pour toute bière consommée dans le pub le plus proche, le ciblage ultra-précis donnerait presque bonne conscience à aller au pub. Reste à savoir dans quelle mesure les consommateurs et prospects sont prêts à être perçus à l’aune de leur fréquentation de bars.

Plus d’infos : http://bit.ly/2pwhUz2