Il est très difficile de se rendre compte de ce que donnerait un nouveau meuble dans notre salon. Selon la marque suédoise, 14% de ses clients déclarent avoir déjà acheté un meuble qui n’était pas de la bonne dimension et 70% n’ont aucune idée de la taille réelle de leur maison.

C’est donc pour faciliter la tâche de l’aménagement intérieur qu’Ikea a ajouté à son application Catalogue une nouvelle fonctionnalité de réalité augmentée permettant de visualiser une petite centaine de meubles, à l’échelle, dans la pièce de son choix.

Ce n’est pas la première innovation qu’Ikea introduit dans son catalogue digital. La marque avait déjà lancé une fonctionnalité permettant de visualiser les meubles sous tous les angles et dans des intérieurs différents. L’application permet aussi d’accéder à des vidéos, de visiter des pièces à 360°, d’accéder à des informations complémentaires sur les produits… Toutes ces initiatives entrent dans une stratégie globale de digitalisation du livre le plus distribué de tous les temps, devant la Bible et le Petit Livre de Mao, avec un tirage de 200 millions d’exemplaires chaque année. La marque a ainsi testé dès 2005 la modélisation 3D de ses produits (aujourd’hui, 25% des meubles seraient modélisés pour le cataloguer papier, le web ou les brochures) afin de réaliser des économies sur les frais de production et faciliter les adaptations locales.

Le catalogue papier est le canal marketing le plus connu du distributeur et mobiliserait jusqu’à 70% de son budget marketing annuel. Sa digitalisation est donc une priorité pour le spécialiste de l’optimisation des coûts et de la logistique.

Mais les économies ne sont pas l’unique motivation de la marque. Ces fonctionnalités relèvent aussi de la volonté de la marque d’être plus utile à ses clients, de s’adapter à leurs nouveaux usages numériques et à leurs besoins pour leur simplifier la vie. Et on n’en attend pas moins d’Ikea.