En Norvège, le distributeur suédois a trouvé un moyen efficace de faire parler de ses produits au travers d’un jeu-concours qui invitait ses quelques 140 000 abonnés Instagram (@ikeanorge) à prendre une photo de leur meuble préféré à partir du catalogue papier et à la poster avec le hashtag #IKEAKATALOGEN.

Pour motiver les internautes, les plus chanceux pouvaient espérer se voir offrir le meuble en question. La page Facebook de la marque se faisait le relais de l’opération et annonçait chaque semaine le nom des gagnants.

La simplicité de la mécanique est ici garante du succès de cette opération qui visait à accroître la présence digitale de la marque et la visibilité de ses produits sur les réseaux sociaux.

Et cela sans effort particulier de la part d’Ikea qui a su profiter de l’engouement de ses fans pour ses produits et de la disponibilité de son catalogue dans les foyers pour en créer une version numérique et social media à moindre coût. En un mois, la quasi-totalité du catalogue était ainsi consultable sur Instagram. On notera l’ironie de la situation quand on sait que près d’un quart des produits présents dans le catalogue papier sont en fait déjà digitalisés puisque modélisés en 3D… L’intérêt de l’opération réside également dans l’assurance pour Ikea de maîtriser les contenus mis en ligne par les internautes tant sur le fond puisqu’il s’agit de photos des produits eux-mêmes, que sur la forme puisque ces photos sont réalisées à partir du catalogue lui-même.

Ikea n’en est pas à son premier coup digital avec son catalogue. Ce dernier est bien sûr disponible en version numérique depuis 2010. Plus récemment, la marque a également intégré à son application mobile une fonctionnalité de réalité augmentée permettant de visualiser certains produits du catalogue dans la pièce de son choix. Cette initiative sur Instagram n’est qu’une illustration supplémentaire de la stratégie globale d’Ikea qui capitalise sur la complémentarité du digital et du physique.