Alors que, comme à chaque début d’année, nos bonnes résolutions se trouvent rapidement confrontées à un terrible manque de motivation, Nike a voulu encourager les utilisateurs de ses applications Nike+ à se surpasser, avec la campagne « Outdo you » (dépassez-vous).

Pour célébrer l’année 2015, la marque à la virgule rend hommage aux utilisateurs de la plateforme Nike+. Grâce à la collaboration du dessinateur français Mcbess, les 100 000 plus fidèles d’entre eux ont reçu, en ce début d’année, un film retraçant leurs prouesses de 2014 et leur proposant un challenge personnalisé pour l’année à venir ; et comment évaluer ses progrès si ce n’est en continuant d’utiliser Nike+ ?

Un travail colossal : fusionnant sa technologie connectée avec de la visualisation de données, Nike+ a ainsi transformé les données de géolocalisation, d’activités, ou encore météorologiques de ses utilisateurs pour offrir à chacun une rétrospective ultra-personnalisée et unique.

Depuis plusieurs années, Nike s’est imposé comme leader dans le quantified self  et le sport connecté avec Nike+, véritable écosystème permettant de collecter toutes les données liées à l’activité physique et de les convertir en une valeur unique : les Nike Fuels. Chaque utilisateur gagne ainsi des Fuels à chaque session d’exercice et peut partager son « score » avec les 30 millions de sportifs constituant la communauté Nike+ et sur les différents réseaux sociaux, favorisant ainsi une compétition saine et – mantra de la marque – « le dépassement de soi ».

Mais n’est-ce pas prêcher des convertis ? Quel intérêt pour Nike ? Ces athlètes ne sont pas seulement addicts au footing, mais également aux réseaux sociaux. La marque peut ainsi compter sur eux pour partager leur vidéo personnalisée, et se faire les ambassadeurs de la plateforme sur la toile.

Par ailleurs, Nike ne mise pas seulement sur les sphères sociales de ses plus grands fans. La marque a également créé une version de la vidéo à l’échelle globale ainsi que pour quatre des villes les plus actives – Los Angeles, Toronto, NY et San Francisco – postées sur ces propres réseaux sociaux.