Le social commerce va-t-il enfin se développer grâce au mobile ?

Depuis quelques années on nous promet que les réseaux sociaux vont devenir des nouveaux canaux de vente. Si l’évaluation et la recommandation sont devenues des drivers d’image et de réputation incontestées, la vente directe via les media sociaux n’a en revanche jamais vraiment décollé. Beaucoup d’expériences ambitieuses sur Facebook ont échoué faute de la démonstration d’un modèle viable. Mais depuis l’explosion du mobile et son impact sur les comportements d’achat, on perçoit de nouveaux usages sociaux qui laissent à penser que l’eldorado du social commerce viendra du mobile.

Dans ce domaine c’est Twitter (une application mobile first) qui fait bouger les lignes. Plusieurs marques ont déjà « synchronisé » leur système de paiement avec Twitter comme Starbuck avec « tweet a coffee » ou encore American Express avec « Amex Sync ». Et quand aujourd’hui Twitter teste un bouton « Buy now », on franchit un nouveau cap dans la concrétisation de ce potentiel. Pour l’instant réservé à quelques annonceurs aux États-unis (Home Depot, Burberry’s, Pharell Williams…) le test permettra de valider si l’achat direct depuis Twitter a un avenir.

En France, le spécialiste de la vente à distance La Redoute propose déjà aux twittos d’ajouter un produit à leur panier d’achat lorsqu’ils retweetent un message contenant un lien vers un produit. Ce format appelé Add-to-Basket fonctionne en deux temps et l’utilisateur reçoit très rapidement après son retweet un message incluant un lien vers le site de La Redoute et vers un panier temporaire. Avant de finaliser l’achat, il ne reste plus qu’à préciser la quantité, la taille, la couleur, etc. La dernière keynote d’Apple a annoncé le lancement d’Apple Pay (paiement sans contact sur Iphone 6). On peut facilement imaginer que dans un futur proche un utilisateur de Twitter sur iPhone aura de moins de moins de réticence