En regardant la télévision, le spectateur est volontairement passif, il zappe jusqu’à trouver le programme à sa convenance, le programme qui lui donne le plus envie. Là est le propre de l’entertainment, on attend que l’on nous divertisse en fournissant peu d’efforts.

Se divertir sur le social media nécessite en revanche plus d’implication puisque la navigation à travers les contenus ne se résume pas simplement à l’utilisation des boutons + et – .

Rendre l’expérience sur le social media similaire à celle de la télévision est le pari relevé par la start-up israélienne Stevie. Que ce soit sur votre ordinateur, votre smartphone, votre tablette ou votre Xbox, l’application agrège les contenus postés sur vos réseaux sociaux : posts, vidéos, musiques et événements autour d’une interface épurée.

A l’écran, ce sont les contenus les plus divertissants qui sont mis en avant de manière très visuelle : les vidéos et musiques occupent bien les trois-quarts de l’espace, les photos le dernier quart, et quant aux posts, ils sont réduits à la portion congrue de l’interface.

L’application va au-delà de la simple agrégation puisque plus de 450 chaînes thématiques puisant dans les contenus les plus populaires du web sont disponibles. On zappe donc entre les contenus postés par nos amis ou nos fanpages suivies, sans pouvoir interagir avec eux depuis l’application. Une passivité similaire à celle de la télévision en somme.

À l’avènement du digital, nombreux sont les observateurs à avoir annoncé la fin de la télévision. Pour autant, cette prédiction n’a pas été vérifiée puisque les gens ont gardé cette envie d’être guidés, tranquillement installés dans leurs canapés.

Vouloir insuffler des mécaniques propres à la télévision au social media peut aux premiers abords donner l’impression d’un mouvement rétrograde, mais cette application offre indéniablement une expérience nouvelle sur le plan de la recommandation et du divertissement.