Spotify est sur la voie des publicités ciblées

Et si l’industrie musicale cherchait à savoir ce que vos habitudes musicales disent de vous ? Spotify va lancer le 1er mai un nouveau service de ciblage sur ses playlists. L’intérêt pour les marques étant de pouvoir cibler les publicités en fonction des préférences musicales de chacun. Par exemple, une marque de barbecue pourrait apparaître dans des playlists pour l’été ou Coca-Cola pourrait cibler les chansons dans l’esprit de son « Happiness ». Et avec ses 60 millions d’inscrits, on comprend que Spotify cherche à cibler ses publicités, surtout avec les 1,5 million de playlists proposées aux auditeurs.

Plus d’infos : http://bit.ly/1D8VZJh

Le Washington Post imite Amazon

En réutilisant le système de recommandation de produits d’Amazon, le journal à maintenant la possibilité de recommander des articles en fonction du contenu de l’article lu, donc en fonction de son intérêt. L’avantage de ce système de recommandation est de pouvoir créer des groupes d’intérêts parmi les publications du Washington Post. Il est alors possible pour une marque de mieux cibler les lecteurs en fonction de leurs intérêts traduits dans leurs lectures.

Plus d’infos : http://bit.ly/1cCnXbn

La télé résiste à la consommation de vidéos digitales aux USA

La vidéo digitale est un marché croissant, où les médias continuent d’investir de plus en plus chaque année. Or aux Etats-Unis, l’adulte moyen passe près de 5h31 à consommer de la vidéo, 4h15 devant la TV et seulement 1h16 sur Internet. Même si la consommation de vidéos sur Internet a augmenté ces dernières années, le temps passé devant la TV – de plus en plus connectée – n’est pas négligeable et laisse encore de beaux jours à celle-ci.

Plus d’infos : http://bit.ly/1O7Mcz4

YouTube rend ses publicités TrueView plus interactives

Afin d’optimiser l’attention de ses internautes, YouTube modifie les règles de ses publicités pour capitaliser plus de revenus auprès des annonceurs. Avant, les utilisateurs pouvaient « zapper » la publicité au bout de 5 secondes. L’annonceur n’était alors facturé que si les gens regardaient entièrement la publicité ou du moins les 30 premières secondes. Désormais la plateforme propose un nouveau service de « cartes interactives » dans ses publicités TrueView  permettant de rendre les publicités vidéo plus interactives et engageantes afin de capter l’attention des utilisateurs au moment de regarder la vidéo.

Plus d’infos : http://bit.ly/1CwPf7T