Harvey Nichols propose des cartes de Noël digitales à la limite du politiquement correct.

À Noël, il est de bon ton de célébrer la générosité et le partage. À cette occasion, les marques s’entourent souvent de valeurs altruistes dans des films presque statutaires. Plus rares sont celles qui au contraire jouent la carte de l’égoïsme. Pourtant, le plaisir de recevoir des cadeaux est au moins aussi grand que celui d’en offrir…

En Grande Bretagne, la chaîne de magasins haut de gamme Harvey Nichols s’est appropriée les codes de la « génération Moi Moi Moi » dans un esprit décalé. Depuis quelques années, la marque encourage ses clients à être égoïstes, et de l’assumer, sans aucun complexe. Après « Love Thyself » et « Sorry I Spent it on Myself », Harvey Nichols lance cette année la campagne « Could I Be Any Clearer? », à la limite du politiquement correct. Sur le site d’achat du magasin, les utilisateurs peuvent envoyer à leurs proches des suggestions d’achat très explicites. Une sélection de cartes de Noël leur est proposée, sur lesquelles sont inscrits des messages on ne peut plus clairs : « Bénis soient tous les hommes… sauf toi si tu ne m’offres pas un tailleur de chez Harvey Nichols. » Les internautes peuvent personnaliser les cartes en précisant qui offre le cadeau, et à qui il est destiné.

L’humour pince-sans-rire qui caractérise la tonalité des campagnes Harvey Nichols se veut à l’image des « absurdités de la haute couture ». L’audience visée est un public aisé : « avec nos cartes de Noël, vous êtes sûr d’obtenir la robe en soie Lanvin dont vous avez toujours rêvé, plutôt qu’un fer pour la repasser », étaie avec ironie le directeur marketing du groupe, Shadi Halliwell. Relayée par un dispositif in-store et une vidéo virale, l’opération vise à augmenter le trafic sur le site e-commerce. À la fin du film, un lien cliquable renvoie directement le visiteur vers la plateforme d’achat. Cela permettra-t-il à Harvey Nichols de prendre sa part du gâteau, sachant que près de 50 milliards d’euros d’achat en ligne sont attendus ce Noël (+20% par rapport à 2013) ?

Plus d’infos :  http://www.harveynichols.com/beclear