L’utilisation des hashtags sur les réseaux sociaux est devenue une pratique courante et adoptée de tous. Si Facebook, Instagram, Twitter et Google Plus permettent leur utilisation, les hashtags sont principalement présents sur Twitter et Instagram qui sont les réseaux pionniers de cette pratique.

Sur Twitter les hashtags servent principalement à communiquer autour d’un événement, sportif, télévisuel ou d’actualité. Sur Instagram les hashtags permettent de légender les photos. Mais cette pratique est-elle source d’engagement pour les publications ? Locowise, outil de social monitoring, s’est posé cette question et a mené son enquête.

Ainsi sur Instagram, 13,8% des posts n’ont pas de hashtags. Le taux d’engagement le plus élevé est de 3,03% pour les photos avec trois hashtags. Le deuxième est de 3,02%, pour les photos sans aucun hashtag. Les marques sur-utilisent les hashtags sur Instagram, plus de la moitié des photos ont 4 hashtags ou plus, mais l’engagement tombe à 2,72% et ne cesse de descendre. Concernant Twitter, 55,8% des tweets n’ont pas de hashtags. Ces tweets ont un engagement de 1,9%, taux le plus élevé. Seuls 4,75% des tweets étudiés ont 3 hashtags ou plus. A partir de 3 hashtags, l’engagement tombe à 0,4%.

Il semble donc que la contribution des hashtags à l’engagement ne soit pas si importante que cela. Il faut donc avant tout se concentrer sur la qualité du contenu proposé. La stratégie d’un compte Twitter et Instagram doit ainsi reposer sur une ligne éditoriale pertinente, en adéquation avec l’image de la marque et les bonnes pratiques des plates-formes.

Plus d’infos: http://bit.ly/1Mpjrbc