08812_kantar-

Une nouvelle étude de Kantar Media se penche pour la première fois sur les Advisers. Ces quelques 14 millions de Français sont considérés comme des « méga-consommateurs », toujours prêts à tester, suivre, commenter des produits, des marques ou des contenus culturels sur les différentes plateformes et les réseaux sociaux. Les marques les chouchoutent, car plus que des consommateurs, ce sont des prescripteurs, des « smart-shoppers » dont les conseils et avis vont être lus par des milliers d’autres consommateurs.

Mais qui sont-ils ? 50% d’entre eux sont des jeunes de moins de 35 ans, soit environ 7 millions de Français. Plutôt urbains et ultra-connectés, ils sont 72% à considérer qu’internet est un espace d’entraide, d’où leur fort intérêt pour les plateformes et forums où ils peuvent laisser leur avis. Pour leur shopping, ils sont 82% à le faire en ligne, soit 20% de plus que la moyenne tricolore. Mais ils sont aussi adeptes du ROPO (Research Online, Purchase Offline) à 65%. Pour autant, ils ne délaissent pas les magasins physiques puisque 45% d’entre eux vont aimer faire du lèche-vitrine. De plus, ils vont fréquenter plus de 30 magasins par an en moyenne, soit 18% de plus que la moyenne française.

Sur les réseaux sociaux, leur pouvoir d’influence n’est pas négligeable : 30% des Advisers possèdent plus de 100 followers, 6% en ont plus de 400. Et ils vont principalement commenter du contenu culturel (72%) : information, actualité, photos, vidéos, etc. Fait important : ils sont également 37% à suivre des marques. Ils partagent, likent et commentent leurs contenus, observent leurs faits et gestes, et peuvent en faire l’éloge comme la critique négative.

Sachant que 38% des Français vont d’abord consulter internet avant de faire un achat, les marques ont tout intérêt à bien connaître les Advisers et à être perçues positivement par ces « smart-shoppers » qui peuvent devenir de véritables ambassadeurs. Principalement présents sur les réseaux sociaux, il est indispensable de mettre en place des stratégies de contenus pertinentes et cohérentes pour les toucher. Enfin, pour les séduire en magasin, les marques doivent opter pour des parcours d’achat plus innovants et uniques, des expériences de consommation inédites, et pour aller plus loin, une « phygitalisation » des points de vente. Les marques doivent apprendre à valoriser ces consommateurs et à les intégrer dans leurs stratégies. L’enjeu est d’autant plus important que ces Advisers deviennent des relais qui construisent, en partie, l’image des marques.

Plus d’infos : http://www.kantarmedia.com/fr