IDC (International Data Corporation) en partenariat avec App Annie vient de publier une nouvelle étude qui dévoile plusieurs tendances clefs sur le secteur du mobile gaming dans le monde.

Parmi les principaux enseignements, le rapport montre que les joueurs délaissent de plus en plus les jeux sur consoles portables au profit de ceux sur smartphones et tablettes. Le grand vainqueur de ce raz de marée sur le mobile est Google avec son écosystème Google Play. Au quatrième trimestre de l’année 2013, les gamers sur Android ont dépensé quatre fois plus d’argent qu’au dernier trimestre de 2012 sur la plateforme.

Quant aux dépenses mondiales pour les jeux iOS via l’App Store, elles ont plus que doublé sur la même période. Les jeux représentent 40% de la totalité des téléchargements sur les deux plateformes Google Play et App Store. Un récent communiqué de presse indiquait que les ventes de l’App Store toutes catégories confondues, avaient dépassé les dix milliards de dollars en 2013 avec décembre comme mois record. Le top trois des jeux pour 2013 par plate-forme, étaient les suivants :

• iOS App Store : Clash of Clans (Supercell), Puzzle & Dragons (GungHo Online Entertainment), et Candy Crush Saga (King)

• Google Play : Puzzle & Dragons (GungHo Online Entertainment), Candy Crush Saga (King), et Monster Taming for Kakao (CJ Group)

• Consoles portables : Pokémon X/Y (Game Freak/Nintendo), Animal Crossing : New Leaf (Nintendo), et Luigi’s Mansion : Dark Moon (Nintendo)

La région Asie-Pacifique est celle qui tire la croissance du secteur avec Android comme leader du marché des OS mobiles. IDC explique cette croissance par l’amélioration sensible du PIB: le niveau de vie s’améliore et les dépenses de consommation suivent.