Publiée à l’occasion du National Retail Federation Big Show 2014, la grand messe annuelle du commerce américain, cette étude de Cisco aux Etats-Unis auprès de 1114 Digital Shoppers détaille huit insights clés liés aux usages et attitudes des nouveaux digital shoppers aux USA.

Lors d’une précédente étude parue en 2013, Cisco extrapolait un chiffre de 14,4 trillions de dollars sur 10 ans (de 2013 à 2022) que représenterait l’enjeu économique total de l’Internet of Everything (IoE) ; IOE « qui consiste à connecter les personnes, les processus, les données et les objets”.
Cisco a identifié une cible qualifiée d’Über Digitals. Ces acheteurs utilisent souvent leur smartphone et leur tablette au moment de leurs achats sur le point de vente. Ils ont également accès à d’autres appareils numériques fournis par les détaillants en magasin (bornes interactives, PC, tablettes…). Cette cible, avec un âge médian de 30 à 34 ans, représentant 18% de la population (contre 11% l’an dernier), est à suivre tout particulièrement pour comprendre les futures évolutions des comportements d’achats online.
Autre enseignement de cette étude, les digital shoppers sont toujours suspicieux quant à l’utilisation de leurs données personnelles. Ils sont en même temps très favorables aux offres personnalisées envoyées via email à leur domicile, plutôt qu’en magasin. 52% des acheteurs classiques dit « Digital Mass » et 51% des Über Digitals sont prêts à partager leurs données en échange de réductions immédiates ou créditées lors d’un prochain achat.
Le digital shopping des Über Digitals est supérieur à 90% via tous les canaux numériques, y compris les smartphones utilisés en magasins (100%), les ordinateurs à la maison (99%), les tablettes à la maison (95%), les smartphones à la maison (91%), et les smartphones utilisés hors domicile (90%).

Plus d’infos : http://bit.ly/1nOkiIE