Basé sur dix années de recherches, Danah Boyd explore dans cet opus l’utilisation des médias sociaux par les adolescents américains, soupape de sécurité pour une génération sous pression.

Ethnologue, chercheuse chez Microsoft Research et professeur à l’université de New York, Danah Boyd, a sillonné les Etats-Unis allant à la rencontre de différentes communautés ethniques et socio-économiques ce qui donne à cet ouvrage une résonance particulière.

Dans son analyse, l’auteur aborde les idées fausses et dissipe les malentendus et inquiétudes les plus courantes sur la vie en ligne des jeunes quant aux questions liées à l’identité, la représentation de soi, la vie privée, la sécurité en ligne, les inégalités… L’ouvrage conclue sur la nécessité d’une collaboration entre adultes et jeunes afin de créer un monde en réseau dans lequel chacun aura sa place. Les adultes doivent aider les adolescents à acquérir et à maitriser les compétences liées à l’usage des réseaux sociaux en mettant de côté leur défiance à l’égard des nouvelles technologies.

« I was most surprised to find that most teens had a perfectly healthy relationship with technology and that many of the struggles they faced were age-old issues made more visible through social media. I found that the newness of technology distracted many well-intended adults from helping young people with the challenges they do face. »