À l’occasion du Melpi 2014, le rendez vous annuel des acteurs du marché du high-tech, les Français interrogés par l’Ifop pour le compte de Microsoft France en avril 2014, ont exprimé leurs attentes en matière de mobilité.

L’un des principaux enseignements de cette étude est que le concept d’ « objets connectés » n’est pas une notion floue pour 61% des personnes interrogées. Et même si 92% des Français répondent oui à la question « Les objets connectés soulèvent plusieurs questions sur la vie privée », il n’en reste pas moins qu’ils sont 82% à les considérer comme utiles et pouvant faciliter leur vie quotidienne. Ils sont aussi 79% à déclarer que ces objets constituent une véritable révolution numérique. En terme de popularité, la voiture (58%) et la carte bancaire (47%) sont les objets connectés les plus cités, devant les smartwatchs (42%). Les lunettes et les bracelets avec respectivement 21% et 10% figurent quant à eux en bas de classement.

Pour les smartphones, la principale utilisation est d’ordre personnel (54%), l’usage personnel autant que professionnel n’étant  lui cité que par 11% des répondants. Les Français attendent des améliorations en terme d’autonomie et la mise en place de fonctionnalités supplémentaires. Ainsi, que cela soit pour les smartphones ou les tablettes numériques, 92% souhaitent la mise en place d’un dispositif de sécurité qui ferait fonctionner ces outils uniquement entre les mains de leur propriétaire. Viennent ensuite l’interaction avec leurs objets connectés (74%) et des fonctionnalités d’assistant ou de coach personnel (57%). Les écrans souples et flexibles sont considérés comme une innovation souhaitable par 77% des personnes interrogées. Parmi les principaux points d’amélioration attendus, l’autonomie (54%) arrive en tête, devant la résistance aux chocs et à l’eau (34%), la facilité d’utilisation (25%) et la mémoire (8%).