Dans la 3ème édition de son étude Junior Connect, Ipsos dresse le portrait de cette génération ultra connectée en passant au crible leur équipement technologique, leur fréquentation des différents médias et leurs pratiques de loisirs.

On assiste à une envolée de l’équipement des foyers en tablettes. En 2013, 46% (22% en 2012) des foyers avec enfants en sont équipés et 19% des 7-12 ans possèdent leur propre tablette (6% en 2012). Le nombre d’écrans se démultiplie. Les 13-19 ans, filles et garçons confondus, ont en moyenne 3,4 écrans.

Cette démultiplication a pour effet de modifier les usages qui tendent vers plus d’instantanéité.  Si Twitter connaît un certain essor auprès de 13-19 ans (22% d’inscrits  en 2013 vs 8% en 2012), Facebook connaît lui  une désaffection, le nombre d’inscrit passant de 85% en 2012 à 79% en 2013.

9 adolescents sur 10 utilisent des applications mobiles  et 50 % les messageries instantanées sur mobile ou tablette comme WhatsApp avec 17 milliards de messages échangés par jour et SnapChat qui enregistre 100 millions de messages  et 50 millions de photos échangés chaque jour.

Malgré l’augmentation du nombre d’écran et des usages, le temps passé  devant les écrans  ne progresse plus. Ainsi, les 13-19 ans surfent en moyenne 11h45 par semaine  sur Internet (5h pour les 7/12 ans et 3h10 pour les 1/6 ans) ; ils regardent la TV 10h25 par semaine (9h50 pour les 7/12 ans et 7h20 pour les 1/6 ans)  et jouent aux jeux vidéos 7h15 (4h50 pour les 7/12 ans et 2h40 pour les 1/6 ans). Les adolescents passent plus de temps sur leur smartphone  et leur tablette au détriment de l’ordinateur.  On note aussi un renforcement du multitasking : 47% des 13/19 ans regardent la TV en même temps qu’ils surfent sur internet.

Cette omniprésence des écrans n’empêche cependant pas les jeunes d’éprouver aussi le besoin de vivre dans le monde réel : jouer pour les 1/6 ans mais aussi faire du sport pour les 7/12 ans, et passer du temps avec leurs amis ou aller au cinéma pour les 13/19 ans. Et la lecture reste d’ailleurs une activité très appréciée.

Source : Etude Junior Connect 2014, Ipsos