Génération #hashtag : nouveaux publics, nouveaux contenus

Cette étude signée Bain & Company présentée à l’occasion du Forum d’Avignon (rencontres internationales autour de la réflexion sur l’évolution de la culture dans un monde secoué par la crise et bouleversé par la révolution numérique) a été réalisée auprès de 7 000 consommateurs en Europe, aux Etats-Unis et dans les BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud).

En majeur, l’étude confirme que « le tout numérique » devient la norme. La consommation individuelle et sociale propulsée par les smartphones et tablettes liée en parallèle au développement des réseaux de communication, transforme les usages et ce, pour toutes les classes d’âge. On assiste à l’élargissement du marché des consommateurs digitaux. En effet, les adultes de plus de 35 ans sont 63% à regarder des vidéos en ligne, ils sont aussi 93% à écouter de la musique au format numérique et 34% d’entre eux ont déjà lu un livre électronique. De nouveaux formats apparaissent et il ne s’agit plus seulement de digitaliser les anciens formats analogiques mais bien de s’adapter aux nouveaux usages de la « génération #hashtag » expression qui englobe les digital natives ainsi que les générations plus anciennes ayant adopté les mêmes médias « avec enthousiasme ».

Une nouvelle génération de contenus apparaît donc pour séduire cette génération. Les réseaux sociaux font la part belle aux œuvres participatives, aux jeux online avec les Candy Crush et autres acteurs, les œuvres courtes sont privilégiées et remportent un très vif succès auprès des plus jeunes. Disney l’a bien compris en faisant l’acquisition de Maker Studios, tout comme Apple en achetant la société Beats pour ses activités de streaming. Ces médias d’un nouveau genre, font aussi l’objet d’une innovation chez Amazon qui teste un nouveau format court de livre électronique « Kindle Singles » hybridation d’une nouvelle et d’un article.

Plus d’infos : http://bit.ly/112zuKX