C’est à la journaliste et «social psychologist» américaine Aleks Krotoski qui écrit pour le Guardian et l’Observer sur les nouvelles technologies, que l’on doit cet ouvrage paru cet été.

Elle s’attache depuis plus d’une dizaine d’années à suivre les évolutions du digital, les changements et les effets réels ou non qu’ils provoquent dans nos vies et nos sociétés à travers nos usages. C’est donc une spécialiste qui nous livre le fruit de ses recherches et de ses observations, passant en revue les questions liées aux usages d’internet au travers de quatre parties dont l’intitulé commence toujours par Untangling (le verbe to untangle signifie démêler) : «Untangling Me» ; «Untangling Us» ; «Untangling Society» ; «Untangling the Future». Les médias sociaux nous rendent-ils plus connectés ou augmentent-ils la solitude, le concept de protection des données personnelles est-il compromis ? Le sexe, la politique et la religion sont-ils radicalement transformés par les nouvelles technologies ? Comment peut-on jouer avec l’identité en ligne ? Comment notre présence online peut-elle vivre après notre mort ? Et comment le web peut (ou non) avoir une incidence sur notre façon de penser ? Quel est notre sentiment d’identité sociale au travers des communautés en ligne ? Comment l’information médicale en ligne permet-elle de s’auto-diagnostiquer, allant jusqu’à la « cyberchondria » ? Le monde a-t-il changé ou est-il resté le même depuis que le web est devenu une partie intégrante de nos vies ? Ce titre ressemble à s’y méprendre au document de la NSA déclassifié et qui s’intitule Untangling the Web, A Guide to Internet Research

doc_citation_dp115

Plus d’infos : http://alekskrotoski.com/