inspire4Tout le monde connaît, au moins de nom, cette application qui permet d’envoyer des photos ou vidéos éphémères. Mais alors qu’il est facile de promouvoir ses produits sur Facebook, Twitter ou Instagram, pour ce qui est de Snapchat, il faut savoir trouver d’autres astuces. Et pour les marques, Snapchat est encore un sujet de réflexion. Alors comment peuvent-elles s’approprier Snapchat et en faire un véritable outil promotionnel sans transformer leur compte en boutique et, de surcroît, lasser ses followers?

Avec plus 100 millions d’utilisateurs actifs, Snapchat représente un potentiel énorme pour les marques. MeUndies, une petite marque américaine de vente en ligne de sous-vêtements joue la carte du storytelling dans sa communication, en mettant en scène ses produits. Une excellente façon de les promouvoir sans faire de son profil une simple vitrine. La marque créée des snaps vidéo tels des mini-sketches TV humoristiques, qui, selon le principe des « stories » sont disponibles pendant 24 h sur l’application. Un bon moyen de mettre en pratique le credo des fondateurs de la marque : ajouter du fun dans le sous-vêtement. Mais ce n’est pas tout. Elle propose également des produits en exclusivité, que l’on retrouve sur le site grâce à des URLs créées spécifiquement et permettant ainsi de tracker les utilisateurs venant de Snapchat.

Produire du contenu éphémère divertissant pour ses followers est une solution inventive et pertinente de la part de cette petite entreprise de 40 salariés, car elle offre une excellente visibilité,et ce, de façon très économique. En effet, quand la plupart des buy-buttons disponibles sur les autres réseaux sociaux requièrent des solutions e-commerce payantes pour être utilisés par les marques, Snapchat reste totalement gratuit. Mais elle lui permet également de toucher de façon efficace son coeur de cible, les adolescents et jeunes adultes, avides de divertissement et d’humour, tout en augmentant son capital sympathie. Et cela fonctionne puisque la marque a enregistré un taux de conversion moyen de 12 %. De quoi encourager ceux qui hésitent encore à sauter le pas de ce réseau social bien particulier.

Plus d’infos : http://bit.ly/29BXNnf