La célèbre marque de carnets Moleskine lance le carnet « Smart Moleskine Creative Cloud Connected » qui permet à ses utilisateurs de faire le pont entre leurs créations analogiques et digitales.

L’application-compagnon permet de transformer instantanément les croquis réalisés à la main en fichiers numériques. Il suffit pour cela de dessiner sur une page du carnet et de la prendre en photo grâce à l’application. Les pages munies de repères spécifiques permettent à l’application de capturer et optimiser l’image en un fichier JPG, pour la convertir en un fichier SVG. Ces images peuvent ensuite être synchronisées au Creative Cloud d’Adobe, à la condition d’y être abonné, et directement exploitables pour des retouches sous Adobe Illustrator et Photoshop.

L’initiative de co-branding sert habilement les deux marques en termes purement commerciaux puisque rien n’est gratuit si ce n’est l’application. Mais les deux marques jouent également la carte de la brand utility en apportant une certaine valeur ajoutée à ses utilisateurs cibles, les graphistes, illustrateurs et créatifs, en s’appuyant sur deux insights. Le premier est qu’il est plus simple et naturel pour certains de donner forme à une idée à l’aide d’un crayon et d’une feuille de papier, avant de l’optimiser numériquement. Le second est que l’inspiration ne se commande pas forcément et peut survenir quand on n’est pas devant son ordinateur et que l’on n’a rien d’autre sous la main qu’un petit carnet et un stylo…

Plus d’infos : http://www.moleskine.com/en/news/adobe