La marque de bière néo-zélandaise Monteith dispose d’une vaste gamme de produits. Ses bières sont si variées qu’elle peuvent s’accorder avec de nombreux repas : pour le prouver la marque a lancé l’opération « Meatpack Hunt », afin d’encourager ses consommateurs à accommoder leurs bières avec de la viande chassée… en réalité virtuelle.

Monteith a profité de l’ouverture de la chasse en lançant en Janvier dernier the Meatpack Hunt, supporté par une plate-forme en ligne, et surtout, une application mobile. Grâce à celle-ci, les utilisateurs ont pu s’adonner à la chasse partout où ils étaient. En scrutant leur environnement à travers leur téléphone, ces derniers ont pu voir apparaître et tenter de toucher des animaux en réalité augmentée : cerfs, poulets où agneaux virtuels sont alors devenus la cible des participants. Pour gagner, l’utilisateur doit toucher toutes les parties d’un animal, tracées selon les lignes de la découpe bouchère. A la clé : la livraison de coffrets de viande, bien réelle, préparés en fonction des animaux chassés via l’application. Pour chaque gibier, des conseils de dégustation de bières adaptés à sa viande intervenaient à l’écran. Enfin, sur la plate-forme en ligne et les réseaux sociaux, des indications sur les zones où avait été aperçu le « cerf d’or », grand prix du concours, ont alimenté les conversations.

 

Jouant sur un événement qui touche ses consommateurs, Monteith a réussi à s’approprier la pratique de la chasse pour valoriser originalement ses produits et la largeur de sa gamme. En comprenant que pour beaucoup, une bière, c’est d’abord ce qui accompagne une viande, la marque a su se rapprocher de ses consommateurs, se positionner comme bière d’expert, et affirmer son territoire. Au cours de la durée de l’opération, l’application a été téléchargée plus de 15 000 fois, pour 45 000 sessions de jeu et 580 paquets de viande offerts dans toute la Nouvelle Zélande.