Game of Thrones fait sensation

Alors que la première saison de Game of Thrones avait reçu un accueil en dents de scie, la troisième, elle, fait parler les foules. Son neuvième épisode, intitulé « The Rains of Castamere », et surnommé « le mariage rouge », a ainsi battu un nouveau record : celui de l’épisode d’une série HBO que les internautes ont le plus commenté, avec plus de 700 000 mentions sur les réseaux sociaux, blogs et sites de partage. La série, qui caracole en tête des téléchargements illégaux, a déchaîné les réactions des fans, ulcérés par le contenu de l’épisode, et des retardataires, « spoilés » comme jamais auparavant.

Apple renforce son offre musicale

Après avoir révolutionné l’industrie musicale avec le lancement d’iTunes, Apple s’est laissé dépasser sur son propre terrain par des acteurs tels que Deezer ou Spotify, qui collent aux nouvelles attentes des internautes. Pour rattraper son retard, le géant lance ce mois-ci le service iTunes Radio, qui doit offrir plus de 200 stations de radio ainsi qu’un vaste catalogue de musique. En proposant uniquement de la radio, Apple prend soin de ne pas cannibaliser son offre existante, et donne à ses concurrents une raison de se réjouir : le nouvel entrant va faire la promotion de la catégorie auprès de ses millions d’utilisateurs, et ainsi éduquer à l’ensemble du marché.

Facebook introduit le hashtag

Le leader des réseaux sociaux va ressembler un peu plus à Twitter avec l’introduction de hashtags. Cette fonctionnalité permettra aux utilisateurs d’observer plus facilement ce qui se dit sur un sujet donné, et ainsi de mieux participer aux conversations publiques. Du côté de Facebook, l’outil permettra de mieux comprendre le comportement de ses utilisateurs, et de mieux les cibler. Twitter peut donc s’en inquiéter. Alors que le Search est le talon d’Achille de Facebook, la firme semble avoir pris le taureau par les cornes en annonçant en mars l’introduction de Graph Search et, en ce mois de juin, celle du hashtag.

Google rachète Waze

Après avoir été approchée par Apple et Facebook, l’application de navigation communautaire israélienne Waze a finalement été achetée par Google pour plus d’un milliard de dollars. Waze possède un lot d’arguments qui permettront d’améliorer le service de Google. L’atout principal vient de son aspect communautaire : plutôt que de s’appuyer sur des fournisseurs de cartes coûteux, Waze fait appel à ses utilisateurs pour améliorer son service de cartographie et d’information trafic en temps réel. Et c’est ce trésor de données personnelles qui intéresse notamment Google. Noam Bardin, le PDG de Waze, voit d’ailleurs la cartographie comme le successeur du moteur de recherche : « les plans sont au mobile ce que la recherche est au web », les recherches géolocalisées étant à son sens les seules à être vraiment monétisables sur mobile.