Nike a pour habitude d’identifier ce qui fait vibrer les communautés de chaque sport et de s’en servir pour les rallier à elle. Pourtant, à en voir les forums dédiés au skateboarding, la marque Nike SB, créée il y a plus de dix ans, peine encore à s’imposer face à d’autres acteurs historiques tel que Vans. La marque tente à nouveau de séduire les amateurs de skate en leur créant une application.

Selon Rodney Mullen, célèbre skater, les chutes représenteraient 90% du temps passé à pratiquer le skate. Mêmes les figures qui semblent les plus simples sont difficiles à réaliser. L’application développée par Nike a donc deux objectifs : aider et mettre au défi ceux qui pratiquent un sport qui, par essence, demande observation et détermination. Elle comporte trois fonctions principales : Progress (des vidéos how-to à travers lesquelles le skater peut choisir l’angle de vue), Connect (envoi et réception de défis de la part d’amis ou de tout autre skater dans le monde) et Respect (possibilité d’uploader des vidéos à travers lesquelles le skater réalise une figure pour voir sa réputation grimper dans le monde). L’application a de fait une véritable utilité car elle permet de lutter contre l’isolement et l’absence de challenge qui peuvent être des freins à la pratique du skate.
Par ailleurs elle a recours aux célébrités du milieu et à leurs fans. Par exemple, les supporters de Shane O’Neill téléchargent Nike SB App dans l’espoir de recevoir un défi de leur idole.

Cette application n’est néanmoins pas au niveau de ce que la marque a pu réaliser pour d’autres sports (Nike+). Mais ce n’est que partie remise. Un projet de « planche connectée » sur Kickstarter a été financé. En mars prochain, devrait arriver le boitier Trace qui donnera au skate sa dimension quantified self. Et Nike a d’ores et déjà annoncé qu’il serait compatible avec Nike SB App.