Pour le lancement de son nouveau Lumia 1020 en Turquie, Nokia a démontré les capacités photographiques de son appareil à travers un dispositif Facebook innovant, ramenant le test d’un produit du magasin… à la maison.

 Les 41 millions de pixels de l’appareil photo du Nokia Lumia 1020 font sa révolution. Pourtant, permettre aux consommateurs de le tester en magasin s’avérait couteux et compliqué. Nokia a donc lancé une plate-forme Facebook permettant à tous d’apprécier l’expérience : grâce à elle, il était possible de contrôler à distance un smartphone monté sur un pied robotique. Les visiteurs on alors pu déplacer l’objectif, zoomer, prendre des photos des panoramas impressionnants où les appareils étaient disposés, puis télécharger ou partager leurs photos sur les réseaux sociaux.

Poursuivant sa stratégie positionnant les appareils Lumia en tant que véritables outils de photographie mobile, Nokia a voulu apporter la preuve des capacités techniques de son produit en allant plus loin que la simple communication chiffrée du nombre de pixels de l’objectif. Dans le marché des nouvelles technologies, qui offre toujours plus de performances, engagé dans une course aux chiffres et aux caractéristiques complexes, Nokia se démarque ici en redonnant ses lettres de noblesse à l’expérience utilisateur. Une démarche qu’ont pu apprécier près de 4000 utilisateurs, prenant plus de 11 000 clichés, partagés une dizaine de milliers de fois, pour un temps total d’utilisation de l’application d’environ 300 heures en 15 jours.

Si l’interactivité de l’expérience proposée est une belle première, elle ouvre également la voie à une nouvelle approche du test pour les utilisateurs et pour les marques. En effet, Nokia a calculé que grâce au dispositif, le coût de l’essai par utilisateur était 70% inférieur à un dispositif physique. Après l’achat en ligne, le test en ligne ?