Organic Valley, le leader américain des produits issus de l’agriculture biologique, célèbre la première année d’existence de sa boisson Organic Fuel, un complément protéiné 100% bio destiné aux culturistes.

Activement engagée depuis 1988 dans le respect des matières premières, du travail des agriculteurs et de l’environnement, Organic Valley désire aujourd’hui sensibiliser les sportifs adeptes des compléments alimentaires et créer un lien émotionnel avec sa communauté.

Dans la continuité de sa campagne « Save the Bros », la marque se lance sur Twitter avec une « Brononymous Hotline », toujours sur un ton décalé, faussement sérieux rappelant le style des communications Old Spice.

S’appuyant sur l’idée que l’on connaît tous au moins un adepte de la gonflette, ce service de hotline fait appel aux internautes pour sauver les « Bros » qui consomment des produits industriels mauvais pour la santé.

De manière anonyme, n’importe qui peut sauver son ami en choisissant un des messages personnalisés : #Tribaltatoos, #GoldChains , #Tanning, #HairGel, etc.

Organic Valley contacte ensuite directement la personne via Twitter en lui envoyant une des sept vidéos, aussi drôles qu’absurdes, et en lui offrant un bon de réduction.

À moindre coût, cette opération se révèle être intéressante pour plusieurs raisons. D’abord elle propose une approche des interactions marque-consommateurs sur Twitter en s’appuyant sur la recommandation, l’anonymat et le trolling. Elle permet également de créer un lien direct avec de potentiels consommateurs grâce à une opération de couponing contextualisé. Enfin, Organic Valley va jusqu’au bout de son idée en se servant de cette hotline dans une logique BtoB pour interpeller les professionnels du secteur (coachs sportifs, salles de sport) ainsi que des blogueurs food, susceptibles d’être séduits par les valeurs de la marque.

Plus d’infos : http://bit.ly/1NpT75k