Au SxSW à Austin, la guerre a été declarée sur le sujet du live streaming. Meerkat fut le premier à montrer les crocs, mais Twitter a vite riposté en annonçant son rachat de Periscope deux semaines avant, pour la modique somme de 100 millions de dollars. Cette application mobile aurait des fonctionnalités plus complètes et une UX beaucoup plus aboutie. Les deux applications proposent des solutions innovantes en matière de diffusion en temps réel, mais Periscope, favorite de Twitter, est promise dans un futur proche à prendre le dessus.

Cette application permet, grâce à un lien automatiquement envoyé à vos abonnés Twitter, de se connecter à votre stream et pouvoir leur offrir du contenu de manière exclusive et inédite. Une fois connecté, les mécanismes des réseaux sociaux sont facilement identifiables : Periscope autorise les internautes connectés à envoyer des messages instantanés au diffuseur. Ce qui permet donc d’adapter perpétuellement le contenu aux désirs des consommateurs.

Un enjeu de taille pour les marques en matière de gestion de crise puisque le direct demande une préparation stricte. Les utilisateurs attendront de la réactivité et de la transparence, il faudra alors s’armer pour gérer l’instantané.La question du contenu est également importante. La ligne éditoriale doit changer pour s’adapter à la plateforme. Proposer du contenu exclusif et plus naturel, celui qui montre tout. Les aspérités deviennent gages de crédibilité et permettent de mettre en confiance le spectateur. Les consommateurs sont en quête de sincérité, d’authenticité et d’instantanéité.

Jusqu’à aujourd’hui, les réseaux sociaux étaient certes le marketing de l’instant mais pas le marketing de la dernière minute. Le livestream va t’il révolutionner les codes ?