A Austin, quand vous vous pointez à une conférence avec 20 minutes d’avance et qu’il y a déjà une queue de 100 personnes devant vous pour entrer dans la salle, c’est qu’il y a un mot magique dans le titre de cette conférence. Cette année, à Austin, il y avait 3 mots magiques qui déplaçaient les foules : Fashion, Internet Of Things et Retail.

Pourquoi le retail ? Parce que pas une seule enseigne ne néglige aujourd’hui de créer des opportunités pour rester connectée avec ses clients quand ils sont en mobilité.

Pour quoi faire ? Créer du trafic, enrichir l’expérience client, déclencher l’achat, augmenter le panier d’achat, fidéliser… Bref, tout ce dont rêvent les retailers.

Par ailleurs, le mobile est également un bon moyen de déporter sur le client une partie des opérations qui devaient être effectuées auparavant par le personnel en points de vente : prise de commande, check out, paiement… A la clé, plus de temps à consacrer au conseil, à l’accueil, au service du client et/ou la possibilité de réduire les équipes.

Pourquoi est-ce qu’ils vont plus vite que la plupart des autres industries ? Parce que ça fait longtemps qu’ils ont mis l’expérience client au cœur de leur proposition de valeur et que c’est ce qui les fera exister face à l’explosion du eCommerce. Ce n’est donc pas pour rien qu’ils investissent massivement.

Autre espace également très fréquenté à SXSW : l’espace recrutement, habilement placé dans cette ville qui concentre pendant 1 semaine des milliers de consultants, designers, UX et développeurs. Et, les plus gros stands cette année étaient ceux de Macys, McDonald’s, Visa. Leur projet : internaliser tous les métiers du digital qui est devenu en quelques années une expertise clé pour leur business.

Une opportunité et un risque pour les agences. L’opportunité de travailler sur de beaux sujets d’expérience digitale mais aussi le risque de se faire piller leurs meilleurs talents.

Plus d’infos : http://sxsw.is/1xzkEuW