inspire1

En termes de marketing, on peut remarquer qu’il y aura eu un avant et un après Tinder. La façon d’interagir avec les contenus proposés par l’application de dating aura inspiré de nombreuses marques, qui intègrent ces évolutions ergonomiques afin de proposer une expérience mobile plus adaptée aux usages des utilisateurs.

C’est le cas de Séphora qui a donc implémenté sur son site mobile et son application le « swipe » de Tinder avec sa fonctionnalité « Swipe it, shop it ». Elle donne ainsi la possibilité de sélectionner un produit et de le mettre automatiquement dans le panier du consommateur, ou de le zapper et de passer au produit suivant.

Au-delà du fait que la fonctionnalité entre en parfaite résonnance avec les jeunes consommateurs qui ont intériorisé l’action de faire glisser leurs doigts de la droite vers la gauche pour valider un profil, l’intérêt de l’innovation réside surtout dans l’utilisation de cette habitude au service de l’optimisation du parcours d’achat sur mobile et de la découverte d’un catalogue produits certainement plus fun et addictive. Avec certainement l’objectif de mieux focaliser l’attention ne serait-ce qu’en facilitant la navigation et recréer de l’impulsion auprès d’un consommateur dont le processus d’achat n’est plus passif, mais ludique et actif. Et c’est peut-être le plus important. Parce que le « swipe » transforme l’acte d’achat et oblitère ainsi de l’esprit du consommateur les aspects les plus rationnels et ennuyeux de l’achat – aucun prix n’est d’ailleurs affiché – pour laisser toute la place à ses envies, et reproduire en quelque sorte sur le digital le meilleur de l’expérience des points de vente physiques de Séphora. Il est d’ailleurs intéressant de noter que cette fonctionnalité s’inscrit dans la tendance plus profonde de l’éphémère à l’oeuvre dans le retail et plus particulièrement dans le secteur de la mode/beauté qui usent voire abusent des ventes flash, pop up stores et autres éditions limitées… Plus simple, plus vite, plus d’impulsion… et de compulsion.

Plus d’infos : http://bit.ly/2bMJhwE