Shazam se lance dans l’identification de vêtements

Shazam, l’application de référence en terme d’identification de titres musicaux, étend désormais son service à l’identification des vêtements portés dans certaines émissions et séries télévisées. La reconnaissance d’images ne figurant pas encore au rang de ses capacités, le service s’appuie sur les tags audio placés dans les différentes séquences des programmes. Le spectateur pourra donc identifier la robe ou la veste portée, et être redirigé en un clic vers le site e-commerce de la marque.
Plus d’infos : http://bit.ly/122d9c7

LinkedIn se dote de l’application Pulse

Pour accroître la fréquence de visite de ses membres ainsi que le temps que ceux-ci passent sur son site, LinkedIn, le réseau social professionnel, a fait l’acquisition de l’application Pulse pour 90 millions de dollars. Celle-ci a pour fonction d’agréger des articles sur une variété de sujets choisis par ses utilisateurs, et devrait ainsi permettre à LinkedIn de progresser vers son but ultime : devenir la plateforme référente en terme de publication et de consommation de contenus professionnels.
Plus d’infos : http://linkd.in/ZjXTV1

Walmart transforme ses clients en livreurs

Walmart, le numéro un mondial de la grande distribution, envisage actuellement un dispositif inattendu pour réaliser des économies d’échelle. Il s’agit de proposer aux clients achetant des produits en magasins de livrer sur leur chemin du retour les achats online réalisés par les internautes, en échange de réductions. Soit un service de livraison participatif générateur d’échanges entre clients et d’économies pour Walmart.
Plus d’infos : http://reut.rs/11dOPT3

Facebook en voie d’intégrer des publicités vidéo ?

Selon Advertising Age, Facebook serait en passe d’intégrer des publicités vidéo sur les côtés des newsfeeds de ses utilisateurs. Les spots seraient limités à un format de 15 secondes, et présenteraient un ciblage très large. Ce procédé permettrait ainsi à Facebook une monétisation d’envergure, dans la mesure où le ticket d’entrée s’élèverait à un million de dollars pour les annonceurs. En revanche, rien ne garantit que les membres du réseau ne s’indignent pas face à ces publicités pour le moins intrusives…
Plus d’infos : http://bit.ly/12iCHmz

La publicité digitale s’envole

Selon l’étude « The Digital Audience » publiée par l’agence de conseil en marketing Turn, les plus gros annonceurs dépensent en moyenne 85% de plus en publicité display, mobile, vidéo et sur les réseaux sociaux pour toucher « l’élite digitale », une population de cols blancs jeunes et à fort pouvoir d’achat, vivant en majorité aux Etats-Unis. Au-delà de cette cible fort convoitée, on ne peut que constater l’importance croissante du digital en France et en Europe, où le volume d’impressions croît respectivement de 44,85% et de 30,2% entre janvier et mars 2013.
Plus d’infos : http://bit.ly/115PXto