On se demande parfois ce qu’on aurait fait, aimé ou écouté si on était né à une autre époque. Spotify et son opération de communication digitale Tasterewind nous répondent.

Le principe est simple : l’utilisateur fait un choix de musiques actuelles, et Tasterewind propose des playlists personnalisées avec les titres qu’il aurait écouté s’il avait vécu au cours d’une autre décennie.

Tasterewind vient répondre à deux enjeux pour la marque. Le premier est de conforter son leadership face à des concurrents qui proposent grosso modo la même offre comme Deezer ou à de nouveaux entrants comme Apple Music ou Tidal qui bénéficient de « l’effet de nouveauté ». Spotify démontre la supériorité de son service en illustrant sa capacité de personnalisation et la largeur de son catalogue.

Le deuxième enjeu est bien sûr de générer de nouvelles inscriptions. Spotify propose donc un service divertissant mais pour écouter l’intégralité des chansons des playlists proposées, l’utilisateur est évidemment invité à s’inscrire. Une sorte de modèle freemium qui s’applique aussi à la communication : offrir aux internautes une expérience gratuite d’une part (pour créer un besoin et pour faciliter le partage), et d’autre part une option pour s’inscrire et aller plus loin.
Plus d’infos : https://spotify-tasterewind.com/