07-ENGAGE

Instagram Stories, fonctionnalité proposée depuis près d’un an, compte désormais plus d’utilisateurs quotidien que Snapchat. Comment expliquer ce renversement de situation ?

S’ancrant parfaitement dans l’ère de la communication éphémère et du storytelling, les stories permettent d’échanger des images et des vidéos sur lesquelles il est possible de dessiner ou d’ajouter des émoticônes et des filtres. Depuis plusieurs mois maintenant, on assiste à une fuite de nombreux influenceurs et utilisateurs de Snapchat (pionnier des stories) au profit d’Instagram. Selon les derniers chiffres communiqués par Facebook, 200 millions de personnes sont actives sur Instagram Stories contre 160 millions pour Snapchat.

Les nouvelles fonctionnalités sophistiquées d’instagram explique cette montée en puissance. Là où le bouton « Explorer » d’Instagram suggère de nouveaux comptes à suivre en fonction de nos abonnements et de nos intérêts, celle proposée par Snapchat est quasi inexistante, rendant difficile à l’utilisateur d’accroître sa communauté. La plupart des utilisateurs ayant construit une communauté plus grande sur Instagram, l’utilisation d’une seule application permet donc d’éviter la déperdition de son audience.

Par ailleurs, Instagram Stories propose désormais aux marques et comptes certifiés d’intégrer un lien au sein de leur story. Cette fonctionnalité permet notamment aux influenceurs de rediriger les utilisateurs vers leur écosystème social (chaîne Youtube, blog…) et ainsi gagner en visibilité. Il est également possible de mentionner un compte dans sa story, option utile notamment dans le cadre de collaboration avec des marques. On remarque aussi qu’Instagram Stories favorise clairement les créateurs de contenus : la durée d’une story vidéo est de 15 secondes contre 10 sur Snapchat. Enfin, Instagram a sans doute assené un coup fatal en intégrant il y a quelques jours au sein de ses stories les « Lenses », filtres animés qui sont une des marques de fabrique de Snapchat.

Enfin, Snapchat fournit très peu de KPI’s (vues uniques, capture d’écran) là où Instagram délivre des données beaucoup plus poussées (portée, impressions, taux d’engagement, clics sur site…) permettant ainsi aux marques de bâtir des stratégies sociales beaucoup plus solides en termes de puissance et précision de frappe.

Dans sa version actuelle, Snapchat aura des difficultés à survivre et a tout intérêt à s’ouvrir aux marques, influenceurs et autres créateurs de contenus pour espérer éviter un destin similaire à Vine…

Plus d’infos : http://tcrn.ch/2o9Efi8