o-BROOKLYN-BECKHAM-BURBERRY-facebookLa collection Brit de la marque, destinée à de jeunes consommateurs, souffrait jusqu’ici d’un manque de cohésion au sein de sa gamme. Ainsi, les différents parfums lancés sous cette appellation n’avaient peu ou pas de liens entre eux.

C’est dans cet objectif de cohésion que Burberry a décidé de s’associer à Brooklyn Beckham, fils ainé du footballeur. C’est lui qui a annoncé le partenariat le premier à ses fans sur son compte Instagram 24h avant le shooting. Le dispositif était ensuite simple : les coulisses du shooting étaient partagés via le compte Snapchat de la marque, et des clichés Instagram étaient eux disponibles le jour-même sur les comptes Instagram de la marque et de Brooklyn.

Cette campagne était tactique de par son choix du photographe, qui n’a pas manqué de faire réagir certains photographes professionnels. Peu importe pour Burberry : en utilisant Brooklyn Beckham, la marque n’avait pas pour objectif d’obtenir les meilleurs clichés possibles. Ils voulaient simplement teaser leur future campagne en utilisant l’influence de Brooklyn sur Instagram, leur permettant de devenir ainsi une marque qui prend la nouvelle génération – et les talents qui y émergent – au sérieux.

Elle est également stratégique par son instantanéité : les premières photos étant disponibles alors même que le shooting n’était pas terminé, cela permet de tenir les fans de la marque en haleine et de leur offrir un teaser exclusif, en attendant que la campagne définitive soit diffusée dans les magasins de l’enseigne et sur les réseaux sociaux à partir de juillet. Le choix de Snapchat pour diffuser les coulisses est également très intéressant, puisqu’offrant aux abonnés du compte Burberry un contenu exclusif qui n’était disponible que pendant 24h, renforçant ainsi leur sentiment d’exclusivité.

Plus d’infos : http://bit.ly/1Q3dYvX