04812_170719TermsAndConditionsL’agence VML Brazil et le bureau du procureur de São Paulo (ESMP) se sont associés pour lancer la campagne « Terms and Conditions » au Brésil ; une campagne online and in-store choc qui vise à faire évoluer les mentalités en dénonçant les préjugés inacceptables que les brésiliens ont sur les agressions sexuelles et la supposée responsabilité des femmes dans cet acte sans nom. Une campagne coup de poing pour un impact sociétal déterminant.

« Terms and Conditions » est partie d’une étude datant de 2016 et d’un chiffre inquiétant : au Brésil, toutes les 11 minutes, une femme est agressée sexuellement. L’étude révèle un autre fait troublant : un brésilien sur trois serait d’accord avec l’idée qu’une femme qui porte une tenue « provocante » n’a pas à se plaindre si elle se fait violer. Autrement dit, 30 % des brésiliens pensent qu’en cas de viol, la victime est en partie responsable.

La campagne « Terms and conditions » s’est déployée grâce à un partenariat établi avec un site ecommerce de vêtements. De fausses conditions de vente délibérément scandaleuses apparaissaient dans une fenêtre pop-up lorsqu’un article jugé comme indécent était ajouté au panier : « En choisissant ce vêtement, je ne peux pas me plaindre si je me fais violer ».

Les clientes ont été sensibilisées et touchées par cette initiative et le hashtag #IDisagree s’est répandu rapidement sur les réseaux sociaux. Certaines boutiques ont par la suite participé à l’opération.

Le succès de cette campagne a été tel que des designers et influenceurs ont rejoint le mouvement lors de la Fashion Week de São Paulo. Elle a également été relayée lors du carnaval, moment de liesse populaire, ce qui prouve bien que les brésiliens sont déterminés à faire évoluer les mentalités.

Plus d’infos : http://bit.ly/2uxX8l5